Lexique des termes de la pharmacopée syriaque / Philippe Gignoux. Paris, 2011, 103 p. (Chrétiens en terre d’Iran vol. V). ISBN : 978-2-910640-33-0.

Résumé
La pharmacopée syriaque demeure encore aujourd’hui peu connue, malgré l’édition datant de 1913 d’un gros volume que nous devons à E.A. Wallis Budge mais qui est loin d’être parfaite, et un manuscrit inédit de la BnF auquel est apparenté un autre de la collection Mingana. L’auteur s’est donné pour tâche dans ce petit lexique de rassembler tous les termes, avec les références exactes qui manquaient chez Budge, comprenant les noms de plantes, joliment illustrés par clichés fournis par Mme S. Amigues, ainsi que les termes minéraux et animaliers qui entraient dans la composition des recettes pharmacologiques. Le principal but de cet ouvrage est de déterminer l’origine linguistique des mots syriaques, une grande partie venant du grec. Cependant un nombre non négligeable de mots issus du moyen-perse ou du persan / arabo-persan est à remarquer. Cela montre combien la pharmacopée en syriaque, comme d’autre sciences (médecine, philosophie, etc.) a hérité du grec, attestant par là que les Syriens furent les transmetteurs aux Arabes de ces sciences, comme les spécialistes l’oublient trop souvent et comme l’auteur l’a déjà montré dans des articles précédents.

Mots clés :