The Hêrbedestân and Nêrangestân. Volume III : Nêrangestân, Fragard 2 / edited and translated by F. M. Kotwal & P. G. Kreyenbroek
Paris, A.A.E.I., 2003. Broché, 302 p. ISBN 2-910640-16-7.

Résumé
Le Nêrangestân, ou “Livre d’indications rituelles”, vient, dans les manuscrits, à la suite du Hêrbedestân mais représente un texte à part qui a essentiellement trait à l’éducation religieuse. Les deux textes appartiennent à la tradition savante du Zoroastrisme, et les longs passages du commentaire pehlevi sont souvent plus éclairants que le sont les phrases laconiques en avestique. Toujours est il que peu de passages sont faciles à lire parce que la plupart des iranistes occidentaux ont une connaissance peu approfondie des différents rituels zoroastriens, tandis que l’objectif du Nêrangestân était d’élucider des points qui semblaient obscurs même aux prêtres pratiquants de l’époque. Le deuxième Fragard du Nêrangestân est fondé sur l’enseignement de Sôshâns, mais n’a probablement été consigné dans sa forme actuelle que plusieurs générations après ce grand commentateur. C’est de loin le chapitre le plus long du texte, et la richesse d’informations qu’il contient procure de nouveaux aperçus dans différents aspects de la vie religieuse et rituelle de la communauté zoroastrienne.

Mots clés :