Vol. 34/1 (2005)

ARTICLES
• S. PATRI, Notes sur la grammaticalisation, la syntaxe et la dialectologie de v. perse r-a-d i-i-y, v. slave radi, p. 7-17.
Résumé
La postposition r-a-d i-i-y “ à cause de ” est analysée comme le réflexe, fléchi à l’instrumental, d’un nom d’action *râdi- “ fait de dire ” en relation dérivationnelle avec le neutre ghât. râdah – . Cette analyse n’est pas compatible avec l’hypothèse selon laquelle v. sl. radi serait hérité et suggère que ce mot reflète un emprunt à l’iranien réalisé durant l’une des différentes phases de contact entre les deux dialectes.
Mots clés : grammaticalisation ; adpositions ; syntaxe ; emprunt ; dialectologie ; classification des langues.

• D. BUYANER, On the etymology of Middle Persian bashkuch (winged monster), p. 19-30.
Résumé
L’article est consacré à la série des noms désignant le “griffon” ou “aigle gigantesque” en moyen-perse (pehlevi et manichéen), en arménien, en géorgien, en ossète et en araméen talmudique. Le prototype peut être reconstruit comme *pasku(n)ch. Après avoir passé en revue les opinions des savants sur sa provenance et son étymologie, l’article propose une nouvelle explication faisant dériver le moyen-perse *pasku(n)ch soit de l’ancien iranien * sku(n)- “ être sage, clairvoyant, surnaturel, posséder force magique”, soit de l’ancien iranien *skap- “ être merveilleux, extraordinaire, étonnant”, avec le préverbe *pa- (< *pati-, *apa- ou *upa-) et le suffixe f éminin –chî - . Mots clés : philologie ; moyen-perse ; langues iraniennes ; bashkuch ; monstre ailé. • A. CANTERA et M. DE VAAN, The colophon of the Avestan manuscripts PT4 and MF4, p. 31-42. Résumé L’article présente une nouvelle transcription, translittération et traduction de la partie centrale du colophon pehlevi des manuscrits avestiques Pt4 et Mf4, dans lequel est relatée l’histoire des manuscrits. Ceci nous amène à interpréter la préface différemment de nos prédécesseurs : la réunion du texte avestique et du texte pehlevi dans un même manuscrit doit être datée d’avant 1020, et pas d’une date plus tardive comme il était admis jusqu’à présent. Mots clés : avestique ; pehlevi ; manuscrits ; colophon. • W. FLOOR, Dutch trade in Afsharid Persia (1730-1753), p. 43-93. Résumé L’article est consacré aux relations commerciales de la Perse avec les Pays-bas durant les années 1730-1753, par comparaison avec la période antérieure à 1720. En raison de la politique belliqueuse menée par Nader Shah Afshar, la Perse n’a pas pu créer des conditions socio-économiques permettant que son économie puisse suffisamment se remettre des guerres précédentes, des pertes démographiques et de la destruction du système de production. Le commerce a notamment souffert de la réduction du pouvoir d’achat de la population diminuée et surchargée d’impôt, des multiples exigences financières imposées aux commerçants (paiement de la “ protection ”, etc.), et de la dépréciation de la monnaie. En conséquence, la VOC a enregistré les pires résultats commerciaux depuis le début de ses échanges avec la Perse, ce qui a conduit ses directeurs à s’interroger sur l’opportunité de continuer à y commercer. Après la mort de Nader Shah (1747), la VOC a enregistré une augmentation des ventes, suscitant l’espoir que le commerce redeviendrait profitable, mais il s’est agit d’un phénomène temporaire qui est retombé dès que les luttes de succession ont repris. Mots clés : histoire économique ; commerce international ; VOC ; Bandar ‘Abbas ; Perse afsharide ; marchands hollandais. • D. TSADIK, Religious disputations of Imâmî Shî‘îs against Judaism in the late eighteenth and nineteenth centuries, p. 95-134. Résumé Cette étude traite d’un aspect souvent négligé des relations entre les chiites imamites et les juifs ; elle examine les principaux arguments contre le judaïsme apportés par les chiites imamites à la fin du XVIII e siècle et au XIX e siècle. Ces contentieux, apparaissant tant sous forme littéraire que lors de débats oraux, avaient pour but de montrer la suprématie de l’islam. Ce type d’activité polémique révélait, tout en la renforçant, l’importante pression socio-culturelle exercée sur la communauté juive d’Iran. Cela indique également l’existence d’une certaine forme de communication et d’échange entre la majorité chiite et la minorité juive. Mots clés : religions en Iran ; polémiques islamo-juives ; disputes religieuses ; radd al-yahûd ; critique biblique ; Juifs iraniens. NOTES
• P. O. SKJÆRVØ , Apropos a Zoroastrian maxim on a Sasanian seal, p. 137-138.
• É. de la VAISSIÈRE, Châkars d’Asie centrale : à propos d’ouvrages récents, p. 139-149.

Comptes rendus, p. 153-160
• Ardalan, Sheerin, Les Kurdes Ardalan entre la Perse et l’Empire ottoman, Geuthner/Société d’Histoire de l’Orient, Paris 2004 [ isbn 2-7053-3747-4], par Francis Richard.
• Charmes et sortilèges. magie et magiciens , contributions réunies par Rika Gyselen, Res Orientales XIV, Bures-sur-Yvette 2002, par Philippe Gignoux.
• Nielsen, I., (éd.), The Royal Palace Institution in the First Millennium BC. Regional Development and Cultural Interchange between East and West, Monographs of the Danish Institute at Athens, 4, Athènes 2001 [ISBN 87 7934 004 0], par Rika Gyselen.
• Sadeghi, ‘Ali-Ashraf, Negâh-i ba guyeshnâmahâ-yi irâni : majmu’a-’i az naqdhâ va barrasihâ, Tehran : Iran University Press / Persian Academy of Letters, 1379/2000, [ISBN : 964-01-1009-4], par Habib Borjian

Vol. 34/2 (2005)

ARTICLES
• M. GAILLARD, Héroïnes d’exception : les femmes ‘ayyâr dans la prose romanesque de l’Iran médiéval, p. 163-198.
Résumé
Les femmes ‘ayyâr sont des personnages d’exception dans tous les sens du terme : moins nombreuses que leurs homologues masculins, elles sont, pour certaines, remarquables tant par l’ampleur de leur rôle que par l’excellence dont elles témoignent dans l’exercice de ‘ayyâri. Après un aperçu du rôle narratif des grandes héroïnes mises en scène par deux célèbres récits en prose (Samak-e ‘Ayyâr, Farâmarz b. Xodâdâd al-Arrajâni, ca. VI e/XII e s. ; Abu Moslem Nâme, AbuTâher Tartusi, V e/XI e-VI e/XII e s.), on observera les rares passages où celles-ci s’expriment sur leur situation ainsi que la façon dont les hommes les considèrent, dans leur camp ou chez l’ennemi. Qu’elles veuillent échapper au mariage ou qu’elles aient épousé des ‘ayyâr de profession, elles font preuve d’une grande indépendance, mais mise à part leur activité, elles ne troublent pas l’ordre social. Est-ce un hasard si ces femmes à la forte personnalité, aspirant à un mode de vie peu conformiste, se sont tournées vers le milieu ‘ayyâr où elles semblent bien admises ?
Mots clés : littérature persane médiévale ; romans en prose ; femmes ‘ayyâr ; Samak-e ‘Ayyâr (Farâmarz b. Xodâdâd al-Arrajâni) ; Abu Moslem Nâme (Abu Tâher Tartusi).

• I. YAKUBOVICH , The Syntactic Evolution of Aramaic ZY in Sogdian, p. 199-230.
Résumé
Bien que la valeur de l’hétérogramme sogdien ZY diffère radicalement de celle de son prototype araméen zy > dy, la relation historique entre les deux éléments n’a été jamais explorée de façon systématique. Après avoir examiné les trois principales valeurs syntactiques de ZY dans le cadre synchronique de même que leur développement diachronique en sogdien, on tentera d’identifier ici les constructions araméennes achéménides pourvues de la particule zy qui pourraient avoir servi de point de départ pour une ré-interprétation fonctionnelle de zy en Asie centrale. En annexe, on tentera d’améliorer la traduction de quelques passages araméens difficiles, au sujet desquels les études antérieures se caractérisaient par l’extrapolation injustifiée des données sogdiennes hétérographiques.
Mots clés : philologie ; sogdien ; syntaxe ; hétérogramme ZY ; araméen ; Asoka.

• K. RÜHRDANZ, Populäre Naturkunde illustriert : Text und Bild in persischen ‘Ajâ’ib-Handschriften spätjala‘iridischer und frühtimuridischer Zeit , p. 231-256.
Résumé
Plusieurs manuscrits illustrés de quatre textes persans sur les ‘ajâ’ib, datant d’entre 1388 et 1423-24, période brève mais encore formative pour la peinture persane, sont parvenus jusqu’à nous. L’article décrit les principales différences entre les quatre textes et passe en revue les aspects qui ont pu attirer vers eux leurs mécènes respectifs. Il poursuit en tentant d’établir un rapport entre, d’une part, le caractère des illustrations, et d’une autre part, le texte et le style de la peinture dominant selon l’époque et la région de production de chaque manuscrit. Le développement d’un style “ modernisé ” des illustrations scientifiques a contribué au succès d’un texte particulier, le ‘Ajâ’ib al-makhlûqât de Qazwînî. Ce processus a conduit à l’abandon des autres tendances iconographiques et à la prédominance définitive de l’ouvrage de Qazwînî dans le domaine de l’histoire naturelle populaire illustrée.
Mots clés : littérature des ‘ajâ’ib ; illustration des manuscrits ; histoire naturelle populaire ; Tuhfat a-lgharâ’ib ; Nuzhatnâma-yi ‘alâ’î ; ‘Ajâ’ib al-makhlûqât.

• E. KAGEYAMA, Quelques remarques sur des monuments funéraires de Sogdiens en Chine , p. 257-278.
Résumé
Cet article fait connaître une façade de lit funéraire exposée au Victoria & Albert Museum à Londres, qui ressemble par ses motifs à plusieurs monuments funéraires de Sogdiens trouvés en Chine. Les emprunts iconographiques réciproques entre l’art funéraire chinois et l’art funéraire sogdien sont également discutés.
Mots clés : Sogdiens ; Chine ; art funéraire ; dynasties du Nord ; Sui ; Tang.

NOTES
• K. T. WITCZAK, Notes on the Etymological Dictionary of the Iranian Languages, vol. I, p. 281-288.

OBITUAIRE
• János HARMATTA [1917-2005], par Ph. Gignoux, p. 291-296.

Comptes rendus, p. 299-316.
• Abû Moslem Nâmeh, be revâyat-e Abû Tâher-e Tarûsî, éd. H. Esmaïli, IFRI, Téhéran 2001 [ isbn 964-5643-97-X], par Mohamamd-Ali Amir Moezzi.
• Gariboldi, Andrea, La monetazione Sasanide nelle civiche raccolte numismatiche di Milano , Mailand 2003, par Nikolaus Schindel.
• Hillenbrand, Robert, (ed.), Shahnama, the Visual Language of the Persian Book of Kings, Edinburgh 2004 [ISBN 0-7546-3367-5], par Francis Richard.
• Lecoq, Pierre, Recherches sur les dialectes kermaniens (Iran Central) : grammaire, textes, traductions et glossaires , Louvain-la-Neuve 2002 [ ISBN 90-429-1173-5], par Habib Borjian.
• Tapper, Richard, MacLachlan, Keith, (eds.), Technology, tradition and survival. Aspects of material culture in the Middle East and Central Asia, London-Portland 2003 [ISBN 0-7146-4927-9], par Jean-Pierre Digard.

Mots clés :